9 astuces pour une action de street marketing réussie

En cette pОriode de pandОmie et de restrictions pour l’organisation d’ОvОnements, les actions de street marketing restent un moyen intОressant pour toucher sa cible sur le terrain. Tour d’horizon des 9 points И ne pas nОgliger.

Un plan de communication global

Que ce soit pour un lancement de produit, l’ouverture d’une surface de vente, une promotion ou un jeu concours, une action de street marketing ne peut pas être réalisée isolément. En effet, elle doit faire partie d’un plan de communication global dont le mix média va permettre de renforcer votre message et de le rendre plus impactant.

Réfléchissez aux objectifs et aux critères de succès

Avant de planifier votre opération, réfléchissez aux objectifs et aux critères de succès : pourquoi désirez-vous faire cette action ? Qu’est-ce qu’elle doit concrètement vous apporter ? En termes de chiffre d’affaires, de visibilité, de messages à implanter ? Et comment allez-vous mesurer le succès de l’action ? Souvent, la définition de ces critères implique une collaboration avec les équipes de marketing et de vente, voire avec la direction générale.

Une cible bien définie

Avant de délimiter un lieu d’action, il est important de réfléchir à sa cible. Est-elle jeune ? Résidente ? Frontalière ? Définissez votre persona et imaginez les lieux dans lesquels il se rend : prend-il le train ? Participe-t-il à des foires ? Si oui, lesquelles ? Se rend-il dans les centres commerciaux ? etc. Après avoir délimité une ville ou un rayon d’action, définissez des lieux précis comme le centre-ville, l’une ou l’autre galerie commerciale. N’hésitez pas à vous  documenter sur les chiffres de fréquentation s’il en existe. Et faites appel à votre bon sens ! Il est certain que le centre-ville sera plus animé un samedi qu’un lundi matin.

Une cohérence visuelle

Cela peut sembler couler de source mais l’aspect visuel de votre action est essentiel. Que vous mettiez en place un stand, une tente ou que vous n’ayiez qu’une distribution par des promogirls/boys, tout doit être brandé à vos couleurs. Votre action doit être visible et votre marque reconnaissable.

L’effet de surprise

Comme pour toute action de communication, surprendre sa cible renforce la mémorisation de son message. Cependant, la surprise peut également engendrer du bad buzz si elle est mal perçue par vos clients potentiels. Attention donc à bien tester votre concept avant sa mise en oeuvre.

L’interactivité et le jeu

Ce qui fonctionne également à merveille et de mieux en mieux est la gamification. Ce buzz word est devenu un véritable phénomène. Il n’y a plus un centre commercial qui n’organise pas un jeu par mois pour développer le trafic. Un principe de base à connaître pour que votre jeu ait du succès : KISS (Keep It Short and Simple). Plus votre jeu est simple, plus il engendrera de contacts.

La data

On le sait : la data est le nouvel eldorado du marketing. Mieux connaître ses clients pour mieux les toucher est devenu l’objectif de toutes les entreprises. Ainsi, en organisant une action de street marketing autour d’un jeu, vous pourrez récolter des données sur vos clients et prospects comme leur adresse e-mail. Ceci vous permettra de les inclure dans votre base de données puis de garder le contact avec eux par l’envoi d’une newsletter, par exemple.

Le respect de la législation

Enfin, veillez à bien respecter la législation, que ce soit par rapport au lieu ou par rapport à votre action en tant que telle. Il faut savoir que certains lieux nécessitent une autorisation et même un budget de mise à disposition. D’autres refusent certains types d’actions (comme du sampling). Si vous organisez un jeu, n’oubliez pas l’opt-in afin d’être conforme au RGDP. Si vous distribuez un flyer, inscrivez les mentions légales… Ce sont tous ces petits détails qui sont essentiels au bon déroulement de votre action.

Le reporting

The last but not the least : mesurez le succès de l’action en fonction des indicateurs que vous avez définis au préalable et documentez- le par un rapport. Ce dernier peut être uniquement quantitatif (déterminer le nombre de personnes touchées), ce qui est le plus simple. Idéalement, il va plus loin et implique les départements vente et marketing. En analysant les chiffres de vente, en récoltant les avis et feedback de votre cible, vous pourrez adapter ou renforcer votre stratégie de marketing.

.